BIOBELA testé par Femininbio.com

SALON BIOBELA 75017 LABELLISE :  » Mon Coiffeur S’engage – Le label développement durable »
5 octobre 2016
COLORATION V2G2TALE
RÉALISATIONS DES SALONS BIOBELA
21 octobre 2016

BIOBELA testé par Femininbio.com

feminon-bio

Article complet à partir du lien suivant :

http://www.femininbio.com/beaute-mode/conseils-astuces/j-ai-teste-coloration-vegetale-chez-biobela-85252

J’ai testé la coloration végétale chez BioBela

Joyeuse et curieuse, j’aime partir à l’aventure et faire plein de nouvelles expériences
La coloration végétale, c'est à tenter!
La coloration végétale, c’est à tenter!
© Suhyeon Choi/Unsplash

Comment se déroule une coloration végétale chez un coiffeur? Vous saurez tout sur l’opération.

Notre journaliste Claire Siles a testé la coloration végétale pour la toute première fois. Son récit.

« Me voilà partie pour le salon BioBela dans le 14e arrondissement de Paris. On ne va pas se mentir, j’étais pour le moins stressée, voire totalement angoissée. En effet, je n’ai jamais touché à la couleur de mes cheveux et j’ai d’ailleurs une peur bleue des coiffeurs.

Accueillie par la souriante Emeline, je patiente quelques instants avant d’être prise en charge. Ca y est, c’est mon tour, l’angoisse monte. Une sensation qui s’évanouit très vite en discutant avec Emeline. Je sens tout de suite qu’elle a totale maîtrise du sujet, me posant différentes questions sur la nature de mes cheveux, si je les ai déjà colorés, la couleur de ma peau (bronzée ou pas) et bien évidemment ce que je souhaite faire.

Mes cheveux sont blond foncé mais cela fait un moment que j’ai envie d’une couleur plus marquée, plus «chocolat.» Après en avoir discuté avec la coiffeuse, nous tombons d’accord sur une couleur entre deux teintes (brun clair) avec des reflets cuivrés pour donner du pep’s et de l’éclat. Vient le moment de laver mes cheveux. Elle utilise un shampooing spécial avec de l’argile afin de nettoyer le cuir chevelu de toutes les impuretés et ainsi le préparer à la coloration végétale.

Mélanges de poudres à base de plantes

Pour la suite, Emeline me laisse afin de préparer elle-même la coloration en mélangeant différentes poudres. Pour réaliser une coloration végétale, on utilise des plantes tinctoriales c’est-à-dire qu’elles ont des pigments que l’on peut utiliser afin de colorer. La plus connue est le henné mais il en existe bien d’autres comme l’indigo par exemple. Le henné donne une couleur cuivre tandis que l’indigo donne des reflets foncés bleu, ce qui permet de neutraliser les effets cuivres ou les reflets trop intenses. Pour les lier entre elles, on utilise de l’eau chaude mais jamais au dessus de 50 degrés.

C’est maintenant le moment de l’application. Mèche par mèche l’étrange mixture est appliquée. Etrange de par sa couleur verdâtre et sa forte odeur de « foin », ce qui n’empêche pas l’application d’être agréable. Pour la suite, je passe sous le casque chauffant. Cela peut durer de 20 minutes à 1h30, ou un peu plus, si la coiffeuse connaît bien la nature de vos cheveux. Comme je n’ai jamais fait de couleurs, j’y suis restée une vingtaine de minutes. En séchant, la coloration devient plus lourde et pèse sur la tête.

Puis il est temps de rincer la couleur. Mais sans laver les cheveux. Pour la simple et bonne raison que la couleur ne pénètre pas le cheveu. Elle se dépose seulement sur celui-ci. La détente est cependant garantie par le soin fixateur de couleur à l’huile d’argan et au cranberry crée spécialement par une aromatologue pour BioBela, accompagné d’un massage crânien. Pour tout vous dire, j’ai eu énormément de mal à ne pas m’endormir. Emeline a vraiment des mains de fée ! Le petit plus de la coloration végétale? Elle est progressive. Oui oui, vous avez bien lu. La couleur évolue pendant 48h et c’est pour cela qu’on ne doit pas se laver les cheveux durant ce laps de temps.

Si j’ai souhaité réaliser une coloration végétale plutôt qu’une coloration standard, c’est bien évidemment pour préserver mon corps et l’environnement. Je souhaitais quelque chose de doux. C’est exactement ce que j’ai trouvé dans la coloration végétale. De plus, le henné neutre rétablit le PH du cheveu, ce qui lui donne de la brillance.

Pour l’entretien, il faut utiliser un shampooing spécial coloration bio et si possible faire un soin hydratant pour refermer les écailles du cheveux. Si vous n’avez pas de produits bio sous la main, utilisez un shampooing qui ne contient pas de sulfates et trop chimique. »

Petite précision :

  • Si vous avez les cheveux blancs, c’est une coloration en deux temps qui vous sera proposée afin de tous les couvrir. A renouveler tous les 1 ou deux mois pour éviter l’effet racine.
  • Pour le renouvellement de la couleur, tous les 2/3 mois mais ça peut aller jusqu’à 5 mois.
  • A ne pas oublier, l’odeur du henné est forte et si vous êtes sensible aux odeurs vous risquez d’avoir un peu mal à la tête.

Claire Siles – femininbio.com

BIOBELA
coiffeur bio coiffeur vegetale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.